Hubert REEVES - Astrophysicien

Hubert REEVES, né le 13 juillet 1932 à Montréal, est un Astrophysicien, Vulgarisateur Scientifique et Ecologiste Québécois. Il est le Petit-Fils de l'Architecte Charles-Aimé REEVES. Alors qu'il est enfant à Léry, une Petite Ville au Bord du Lac Saint-Louis au Québec, son Père apporte à la maison « l'Encyclopédie de la Jeunesse ». Cette lecture ouvre en lui le désir d'explorer le Monde et le Cosmos.

Inscrit à la Faculté des Sciences de l'Université de Montréal, il obtient une Licence de Physique (1953), puis présente, à l'Université McGill, un Mémoire de Maîtrise intitulé « Formation of Positronium in Hydrogen and Helium ». (1955).

Il poursuit ses Etudes en Astrophysique Nucléaire à Cornell (Ithaca, N.Y.), où il côtoie plusieurs Physiciens Contemporains tels que George GAMOW, Richard FEYNMAN, Fred HOYLE, Philip MORRISON et Ed SALPETER, son Directeur de Thèse. En 1960, il soutient sa Thèse de Doctorat, intitulée « Thermonuclear Reaction Involving Medium Light Nuclei ».

Ayant commencé sa Carrière en tant que Chercheur en Astrophysique, il pratique aussi la Vulgarisation Scientifique depuis les années 1970. Il s'avère aussi un Militant Ecologiste depuis les Années 2000.

De 1960 à 1964, il enseigne la Physique à l'Université de Montréal, tout en étant Conseiller Scientifique à la NASA, à New York.

Cette période coïncide avec la Révolution Tranquille Québécoise qui entraîne, entre autres, un certain Mouvement Francophile chez plusieurs Professeurs de l'Université de Montréal. Hubert REEVES perçoit une Dégradation du Climat de Travail lorsque certains de ses Collègues Professeurs lui font des Remarques aigres, ce qui lui donne envie d'« aller voir ailleurs ». Le refus de Collaboration entre des Professeurs de l'Université de Montréal francophone et l'Université McGill Anglophone sur un Projet d'Accélérateur de Particules a été, selon Hubert REEVES, déterminant quant à son Choix de quitter le Québec. Durant un stage d'été au Centre Nucléaire de Chalk River, en Ontario, il lui est proposé de donner une Série de Cours à des Chercheurs Belges de Physique Nucléaire. Quelques mois plus tard, Caltech lui offre un Poste au sein du Laboratoire de William FOWLER.

Hubert REEVES, voulant réaliser un vieux rêve de s'établir en Europe et s'étant déjà engagé envers les Belges, demande à Caltech de reporter son offre d'un an, ce qui lui est refusé. Selon Hubert REEVES, cet Evénement a refroidi ses Relations avec cette Université jusqu'à la fin des années 1960.

L'Université de Montréal accorde à Hubert REEVES une année sabbatique et ce dernier déménage, en 1964, à Bruxelles. Il commence à enseigner à l'Université Libre où il constate, entre autres, une forte différence entre l'Amérique du Nord et l'Europe dans les Relations Professeur-étudiants. La même année, recevant une Invitation de l'Académie des Sciences Soviétique, il fait un séjour en URSS où il rencontre, notamment, Iakov ZELDOVITCH. Hubert REEVES est profondément marqué par la Culture Communiste instaurée dans ce Pays.

Un Physicien travaillant au CSNSM à Orsay participe à une Séance d'Enseignement de Hubert REEVES Il lui offre de venir travailler avec lui. Hubert REEVES demande une seconde année sabbatique à l'Université de Montréal, qui la lui accorde. Le CNRS Français lui offre un Poste de Directeur de Recherche. Toute la famille REEVES déménage en France en 1965. La même année, Hubert REEVES devient aussi Consultant Scientifique au Commissariat à l’Energie Atomique à Saclay, en France.

Durant cette période, les Groupes de Recherche en Astrophysique Nucléaire du CSNSM, à Orsay et du Laboratoire de Fowler, à Caltech, s'ignorent mutuellement dans leurs Publications Respectives. D'après Hubert REEVES, les Relations entre ces Groupes de Recherche se sont améliorées lors d'une Intervention de Fowler à une Conférence à Jérusalem en 1969. Le froid aurait pris définitivement fin lors d'une Publication Commune aux deux Laboratoires en 1970.

En 1971, Hubert REEVES publie avec deux de ses Etudiants, Jean AUDOUZE et Maurice MENEGUZZI, un Article intitulé « The production of the elements Li, Be, B by galactic cosmic rays in space and its relation with stellar observations », qui s'avère Fondamental concernant la Nucléosynthèse Stellaire. Quatorze ans après, le Célèbre Article BFH permet de combler le Vide existant entre les Eléments Fabriqués lors du Big Bang : l'Hydrogène, l'Hélium et quelques traces de Lithium, et ceux produits lors de la Vie des Etoiles, soit tous ceux situés après le Carbone dans le Tableau Périodique des Eléments de Dmitri MENDELEÏEV. Tout comme BFH, cet article clef est plus connu sous les Initiales de ses Auteurs : MAR.

Dans les années 1970, Hubert REEVES commence à s'exprimer publiquement sur Divers Sujets liés, entre autres, à la Physique Nucléaire. C'est lors de vacances à Carry-le-Rouet, où il partage, nuit après nuit, ses Connaissances en Astronomie avec d'autres vacanciers, qu'il commence réellement une Carrière de Vulgarisateur Scientifique. À la suite de la Suggestion d'une amie, il décide de mettre par écrit ses Connaissances. Il commence la Rédaction de « Patience dans l'azur », dont le Titre est inspiré d'un Poème de Paul VALERY. Le Manuscrit, refusé par une trentaine de maisons d'édition, est réécrit par Hubert REEVES avec l'aide de son ami Physicien Jean-Marc LEVY-LEBLOND, pour être finalement publié en 1981.

Le Livre connaît un Grand Succès après sa Présentation à l'Emission Apostrophes de Bernard PIVOT.

Pendant cette période, au début des années 1980, Hubert REEVES est de plus en plus Populaire et donne de Nombreuses Conférences Publiques. Il participe à des Emissions de Télévision et à des Films, parlant non seulement de l’Astronomie, mais aussi de l’Environnement.

Plusieurs Lecteurs d'Hubert REEVES lui écrivent des lettres qui influencent la Pensée et les Choix d'Ecriture du Scientifique. Ainsi, une Lectrice de « Patience dans l'Azur » lui envoie une lettre qui l'inspire à écrire « Poussières d'Etoiles », sorti en 1984, dans lequel, il met en Exergue un Passage de la lettre qui l'a inspiré : « On m'a dit : Tu n'es que Cendres et Poussières. On a oublié de me dire qu'il s'agissait de Poussières d'Etoiles. ». Dans ce Livre, il rappelle, entre autres, que les Atomes qui composent la Terre et ses Habitants ont été constitués à l'Intérieur des Etoiles Massives et ont été disséminés dans l'Espace lors de la Mort de ces dernières.

Certains Lecteurs critiquant ce qu'ils considèrent comme un « Optimisme Excessif »chez Hubert REEVES, ce dernier décide, en 1984, d'écrire sur la plus Grande Menace Planétaire Perceptible à l'époque, celle engendrée par la Guerre Froide. Il publie ainsi « L'Heure de s'Enivrer »en 1986, où il dresse, entre autres, un Portrait Inquiétant des Arsenaux Nucléaires des deux Grandes Puissances Américaine et Soviétique.


Il anime une Série d'Emissions-Conférences télévisées intitulée « Histoire de l'Univers », qui sera diffusée à plusieurs reprises au cours des années 1990 et 2000 au Canal Savoir. Il y reprend, entre autres, l'Idée de la Pyramide de la Complexité, un Concept, développé dans « L'Heure de s'Enivrer », décrivant la Complexification de l'Univers, du Big Bang jusqu'à aujourd'hui.

En 2000, il fait Don de 100 000 Dollars Canadiens à l'Université Laval pour créer le Fonds Hubert REEVES qui permet d'offrir chaque année des Bourses à des Etudiants de deuxième Cycle en Astrophysique.

Ses Principaux Ouvrages, « Patience dans l'Azur », « Poussières d'Etoiles » et « L'Heure de s'Enivrer », connaissent un Enorme Succès et sont traduits dans plusieurs langues.

Pour les 70 ans du Magazine « Sciences et Avenir », Hubert REEVES participe à la Rédaction du Numéro de Novembre (no 849) en tant que Rédacteur en Chef Exceptionnel, avec 4 autres Scientifiques. Il y écrit notamment sur l'Univers et les Grandes Découvertes qui s'y rapportent.

À l'aube des années 2000, sensibilisé à l'Impact Environnemental de l'Activité Humaine, Hubert REEVES devient un Militant pour la Défense de l'Environnement. De 2001 à 2017, il préside Humanité et Biodiversité (anciennement Ligue ROC pour la Préservation de la Faune Sauvage et la Défense des Non-Chasseurs), une Association reconnue d'Utilité Publique. 

Il en est le Président d'Honneur depuis mars 2017. En 2003, il publie le livre « Mal de Terre » qui fait un Constat Inquiétant de l'Etat de l'Environnement Terrestre. Il participe également à une Conférence avec le Biologiste David SUZUKI, « Alerte Climatique », donnée à Montréal le 26 Octobre 2005. Cette Conférence, organisée par Équiterre en Collaboration avec l'Université du Québec à Montréal et les Éditions du Boréal, est prononcée devant 3 400 Personnes au Palais des Congrès de Montréal.

En 2005 et en 2007, Hubert REEVES publie deux livres reprenant ses Chroniques diffusées sur France Culture : « Chroniques du Ciel et de la Vie » et « Chroniques des Atomes et des Galaxies ». Son avant-dernier livre, « Je n'aurai pas le Temps », retrace le Parcours Scientifique de l'Auteur depuis son Enfance à Montréal jusqu'à aujourd'hui.

Le 9 février 1996, Hubert REEVES fait son Arrivée à Campagnole, une petite ville du Haut-Jura. Il est venu dans une Ecole qu'il a parrainée, et qui depuis, porte son Nom.

Dans Plusieurs de ses Publications, Hubert REEVES prône le Végétarisme, à la fois pour des Raisons Environnementales et pour des Raisons Ethiques.

Hubert REEVES est Membre du Comité de Parrainage de la Coordination Française pour la Décennie de la Culture de Paix et de Non-Violence. Il est Membre du Comité d'Honneur de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, et Préface le livre « Exit Final : Pour une Mort dans la Dignité ».

Le 4 octobre 2006, il se rend à l'Ecole Fernand SEGUIN, à Montréal, pour assister à l'Inauguration de l'Ecole du Pavillon Hubert REEVES, 3 ans et quelques mois après celui de Julie PAYETTE.

En 2007, Certaines de ses Pensées sont utilisées dans l'Album « Du Simple au Néant », des Ogres de BARBACK.

Dans le Cadre des Journées du Patrimoine, le Conseil Economique, Social et Environnemental a accueilli une Conférence Exceptionnelle d'Hubert REEVES, Astrophysicien, Président d'Honneur de Humanité et Biodiversité.

« Au début, l'Univers est Instructuré : il n'y a rien, pas d'Etoiles, pas de Planètes, puis la Matière se structure dans cet Univers Chaotique, et nos Vies sont un Chapitre dans cette Histoire. »

"L'ORIGINE DE LA VIE"


Cette Conférence a été donnée par Hubert REEVES, Astrophysicien, Président de l’Association Humanité et Biodiversité, pour la MAIF le 4 décembre 2014 à Lille.

« Après avoir discuté des Racines Lointaines de la Situation de la Crise Ecologique dans laquelle nous sommes plongés aujourd’hui, Hubert REEVES décrit les Menaces qui pèsent sur notre Avenir et envisage les Voies qui s’offrent à nous pour nous en sortir. »

L'Avenir de la Vie sur la Terre


L’Astronomie Contemporaine nous apprend que notre Univers a une Histoire. On peut l’assimiler à une Croissance Progressive de la Complexité Cosmique. Issus d’un Magma Informe, apparaissent progressivement des Structures de plus en plus Organisées : Atomes, Molécules, Cellules, Organismes Vivants. Elles possèdent des Propriétés Emergentes Variées. Hasard et Lois jouent un Rôle Majeur dans leur Elaboration. Le Créateur Artistique : Musique, Peinture, Lettres, s’inscrit dans cette Mouvance et y apporte sa Propre Contribution. Il est « l’Artisan du Huitième Jour » dans cette Vaste « Aventure Cosmique ».

Cosmos et Créativité


La Formation des Atomes dans les Etoiles


La Conférence Inaugurale de L’iMagination Week 2016 était proposée par le Professeur Hubert REEVES, Astrophysicien et Ecologiste, Professeur associé à l'Université de Montréal. Il avait pour Thème "Notre Existence et l'Univers". Le Centre Imagination est dédié à l’Imagination, à l'Innovation et à la Transdisciplinarité. Il a pour But de former les Managers d'aujourd'hui et de demain à comprendre le Monde en Mouvement tout en les rendant Acteurs du Monde à construire. L’iMagination Week s’inscrit dans cette Démarche en proposant un Programme Personnalisé aux Etudiants.

Notre Existence et l'Univers



Comments