Les Additifs & Compagnie

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

LES "CONSERVATEURS & COMPAGNIE"

Qui ou que sont-ils ? Quels sont les Incidences sur notre Santé, notre Fonctionnement et Dépendances Alimentaires ? Attention ! Évitez de vous horrifier de ce que vous allez découvrir et lire. Il vaut mieux un Consommateur Informé, Alerté et Prévenu qu’un Consommateur Non Acteur de sa VIE.

Le Bio est un Mode d’Alimentation Evident

La Famille des Additifs Alimentaires se compose de Six Groupes.

  • Les Conservateurs.

  • Les Antioxydants.

  • Les Agents de Texture

  • Les Colorants.

  • Les Edulcorants.

  • Les Exhausteurs de Goût.

Le Rôle de Chacun a une Fonction Bien Spécifique dans l’Alimentation Agroalimentaire, mais un Aboutissement, un Objectif Commun : celui de dérégler notre Organisme, son Fonctionnement, d’apporter des Conséquences Chimiques, Physiques, Réactives, Allergisantes…

  • Les Conservateurs sont des Substances qui empêchent les Aliments de Moisir, de Fermenter, que les Micro-Organismes Présents dans ceux-ci ne se développent. Ils bloquent les Levures, les Moisissures et les Bactéries. Ce sont les Nitrites de Potassium (E249) et de Sodium (E250),

  • Les Nitrates de Sodium (E251) et de Potassium (E252).

  • L’Acide Sorbique (E200).

  • Les Sorbates de Potassium (E202) et de Calcium (E203).

  • Le Benzoate de Sodium (E211).

Nous les retrouvons dans les Charcuteries, les Salaisons, les Conserves de Viande, le Foie Gras, le Pâté, les Fromages à Pâte Dure et Semi-Dure, les Succédanés de Fromages, le Fromage Fondu, les Harengs au Vinaigre, les Boissons Aromatisés, les Sirops, les Sodas, la Farce pour Raviolis, les Préparations de Fruits et de Légumes, les Pommes de Terres Pré-Frites, les Olives, le Pain Préemballé, les Sauces Emulsionnées, les Confitures Allégées, les Crevettes Cuites, les Chewing-Gum…

Les Dangers Potentiels de ces Conservateurs font que ce sont des Composés Chimiquement Très Réactifs avec les Amines des Protéines. Ils peuvent ainsi constituer des Nitrosamines Cancérogènes. Ils oxydent le Fer de l’Hémoglobine. La Méthémoglobine Résultante ne peut fixer l’Oxygène, entrainant Cyanoses et Céphalées. Ils rendent aussi l’Hypertension Plus Précoce et provoquent des Allergies, des Migraines, des Urticaires… L’Acide Sorbique peut réagir avec les Nitrites et donner des Produits Mutagènes. Le Sorbate de Sodium (E201), peu utilisé, a été Interdit car son Produit Majeur de Transformation est Mutagène. Le Benzoate de Sodium (E211) est impliqué dans les Cas d’Allergie tels que les Erythèmes, les Démangeaisons, l’Urticaire, les Migraines.

Certains Conservateurs sont également des Antioxydants (du E221 au E228) :

  • Les Sulfites.

  • L’Anhydride Sulfureux ou le SO2 (E220).

Nous les retrouvons dans le Vin, la Bière, les Fruits Secs, les Pommes de Terre Déshydratés, les Saucisses, les Amuses Bouches, la Pectine, la Gélatine. Au total des Dizaines d’Aliments ou de Boissons pour des Quantités en SO2 (E220) allant jusqu’à 2 gr par Kilo dans les Raisins, les Figues, et les Abricots Secs. Leur Incidence sur notre Organisme est de provoquer des Allergies, surtout chez les Asthmatiques en détruisant la Vitamine B1. De un à deux Verres de Vin Blanc, ou 30 gr d’Abricots Secs suffisent à fournir la Dose Journalière Admissible (DJA)* pour un Adulte de 60 kg. Dix Pourcents de la Population consomment plus que la Dose Journalière Admissible.

* La DJA. ou Dose Journalière Admissible, donne le Niveau de Consommation Sans Danger. Elle est exprimée en Milligrammes d'Additif par Kilogramme de Consommateur. La Dose Journalière Sans Danger est donc Plus Faible pour Les Enfants que pour les Adultes. Pour reprendre :

" Le Bio est un Mode d’Alimentation Evident "

Rappel Important : La Famille des Additifs Alimentaires se compose de 6 Groupes :

  • Les Conservateurs.

  • Les Antioxydants.

  • Les Agents de Texture

  • Les Colorants.

  • Les Edulcorants.

  • Les exhausteurs de Goût.

LES ANTIOXYDANTS OU ANTIOXYGENES & COMPAGNIE

Il en existe 25, du E300 au E337. Ils empêchent le Rancissement, l’Oxydation des Aliments et toutes les Modifications Organiques qui découlent de cette Oxydation.

  • Le BHA Butylhydroxyanisol (E320) et le BHT Butylhydroxytoluène (E321) sont des Mélanges Prêts à l’Emploi pour les Pâtisseries (Fourrage de Biscuits…), Lait en Poudre et Ersatz de Lait pour les Distributeurs Automatiques, les Amuses Bouche, les Sauces, les Soupes et les Flocons de Pommes de Terre Déshydratés, les Chewing-Gum.

  • Certains d’entre eux sont Naturels (E306, E322) à Ascendants Bénéfiques qui représentent un Intérêt Diététiques, d’autres de Composition Chimique (E300, E301, E302, E303, E304, E311, E330, E331, E332, E333) sont à consommer avec Modération sinon Nocifs.

  • D'Autres Antioxygènes sont à éviter (E311, E312, E320, E321, E325, E326, E327, E334, E335, E336, E337) et d’autres sont Toxiques et Interdits en France (E307, E308, E309).

Vous remarquerez que très peu d’entre eux sont Naturels, qu’ils sont Nombreux à Etre Dangereux pour notre Santé avec une Incidence non moindre sur le Fonctionnement de notre Organisme.

LES DANGERS POTENTIELS DE CES ANTIOXYDANTS

  • A une Dose Cent Fois Plus Forte, le BHA Butylhydroxyanisol (E320) provoque une Hypertrophie du Foie chez le Singe, de la Thyroïde chez le Porc, et pourrait être Immunosuppresseur.

  • Le BHT Butylhydroxytoluène (E321) entraîne des Hypertrophies de la Thyroïde ou du Foie selon les Espèces, des Hémorragies par Baisse de l’Absorption de la Vitamine K.

  • Associés, les BHA Butylhydroxyanisol (E320) et BHT Butylhydroxytoluène (E321) peuvent provoquer des Problèmes de Peau, Respiratoires chez les Travailleurs de l’Industrie et de la Restauration.

La Mal Bouffe devient un Sujet Prédominant. Les Actualités ne cessent d’étaler des Séries Noires : des Steaks Assassins, des Perturbateurs Endocriniens… Les Agroalimentaires ne sont pas en manque d’Inspiration pour jouer aux Apprentis Chimistes et produire des Aliments aux Allures Parfaites pour les Étals des Supermarchés.

LES COLORANT & COMPAGNIE

E100, E101, E103, E104, E105, E110, E111, E120, E121, E122, E123, E124, E125, E126, E127, E130, E131, E132, E140, E141, E142, E150, E151, E152, E153, E160, E161, E162, E163, E170, E171, E172, E173, E174, E175, E180.

Quel Programme en Couleur ! En Rappel, la Famille des Additifs Alimentaires ce compose de 6 Groupes :

  • Les Conservateurs.

  • Les Antioxydants.

  • Les Agents de Texture

  • Les Colorants.

  • Les Edulcorants.

  • Les exhausteurs de Goût.

Les Colorants servent à donner une Couleur dite Naturelle aux Aliments. Certains sont Toxiques et surtout déclenchent des Réactions Allergiques ou d’Intolérance.

A compter du 20 juillet 2010, l’Étiquetage des Denrées Alimentaires Colorées avec un ou plusieurs Colorants « Azoïques » (E102, E104, E110, E122, E124, E129) doit comporter la Mention Suivante : le Nom ou le Numéro « E » du ou des Colorants Suivi de la Mention « peut avoir des Effets Indésirables sur l’Activité et l’Attention chez les Enfants ».

  • L'Érythrosine (E127 : Rouge) est Mutagène. A forte dose, il provoque chez le Rat des Tumeurs de la Thyroïde, des Modifications Hormonales, des Troubles Neurophysiologiques. Il est utilisé exclusivement dans les Cerises et les Bigarreaux pour Cocktails, les Cerises Confites, les Bigarreaux au Sirop, à Hauteur de 0,015 % à 0,02 % tout en sachant que la DJA (Dose Journalière Admise) est de 0,1 % Maxi.

  • La Cantaxanthine (E161 : orange) est Très Soluble dans les Graisses. Elle peut se fixer dans les Membranes Cellulaires, notamment la Rétine. Avant le 30 juin 1996, elle était autorisée dans de Nombreuses Charcuteries, surtout dans les Saucisses de Strasbourg à Hauteur de 0,0015 % (DJA : 0,05 %).

  • L’Amarante (E123 : Azoïque rouge) a un effet Mutagène In Vitro. Elle est utilisée exclusivement dans les Œufs de Poisson et les Apéritifs (0,003 % // DJA 0,8 %).

  • La Tartrazine (E102 : Azoïque jaune) provoque des Réactions d’Allergie, notamment chez les Personnes déjà Allergiques à l’Aspirine. Elle est utilisée dans les Boissons Aromatisées Sans Alcool, les Glaces, les Desserts, en Boulangerie Fine, dans les Confiseries, les Fruits Confits, les Conserves, les Fromages Fondus, les Sauces, les Assaisonnements, les Moutardes, les Poissons et Succédanés, le Surimi, les Amuses Bouches, les Boissons Spiritueuses, les Champignons et Petits Poids Britanniques en Conserves…

  • Le Rouge Cochenille (E124 : Azoïque rouge) appelé Ponceau 4R est Sévèrement Limité dans son Utilisation. Il n’a rien à voir avec l’Acide Carminique Naturel (E120) tiré de l’Insecte.

  • L’Extrait de Rocou à 2,6 % de Bixine (E160b : jaune orange) comme les Caroténoïdes (de E160a à E160f) peut provoquer une Sensibilisation Latente. La Bixine est Responsable d’Allergies et est Antagoniste de la Vitamine A.

« …La Liberté ne consiste pas à faire n’importe quoi et à manger n’importe comment, mais elle est, au contraire et avant, tout le Choix d’un Comportement Responsable… » Docteur Pascal LABOURET – Choisir Ses Aliments c’est Manger Mieux.

LES AGENTS DE TEXTURE & COMPAGNIE

Émulsifiants, Stabilisants, Épaississants, Gélifiants

E338, E339, E340, E341, E400, E401, E402, E403, E404, E405, E406, E407, E408, E410, E411, E412, E413, E414, E420, E421, E422, E440, E450, E460, E461, E462, E463, E464, E465, E466, E470, E471, E472, E473, E474, E475, E476, E477, E480, E481, E482, E483.

Ce sont des Agents de Texture que l'on retrouve sur l'Emballage des Produits Alimentaires. Ils donnent le Volume, la Tenue ou le Moelleux aux Produits. D'une Manière Générale, ils sont Moins Toxiques que les Colorants, Conservateurs ou Antioxydants.


  • LES ÉMULSIFIANTS ET STABILISATEURS

Leur Rôle

Ils permettent de donner et conserver une Bonne Texture aux Aliments, de les Rendre Homogènes. Les Émulsifiants et Stabilisateurs sont utilisés à chaque fois qu’une Recette Mélange des Ingrédients qui ne sont Miscibles (Eau et Graisse). Les Plus Courants sont la Gomme de Caroube (E410).

Où les trouve-t-on ?

Dans la Margarine, la Mayonnaise, les Dressings pour Salades, les Glaces, les Charcuteries, certains Produits Laitiers, le PAIN, le Chocolat.

Nomenclature

E400, E406 (Agar-Agar), E410, E322 (Lécithine), Monoglycérides, Diglycérides, Gélatine… toute la Série E400.


  • LES ÉPAISSISSANTS ET GÉLIFIANTS

Leur Rôle

Les Épaississants sont utilisés pour donner de la Consistance et de la Viscosité aux Aliments. Certains Épaississants permettent aux Liquides d’épaissir au Contact de l’Eau (Granule d’Amidon). Les Gélifiants peuvent être Comparés aux Épaississants à la Différence qu’ils forment un Gel. Ce sont, généralement, des Protéines ou des Glucides. Les Gélifiants les Plus Courants sont les Pectines (E440) et les Carraghénanes (E407).

Où les trouve-t-on ?

Dans de Nombreux Aliments : les Sauces Salades, les Laits Aromatisés, les Desserts, les Crèmes, les Nappages, la Charcuterie… Les Gélifiants sont utilisés eux dans les Gelées, les Confitures, les Confiseries.

Nomenclature

E464, E440, E407, E412 (Gomme Guar)


  • LES AGENTS D’ENROBAGE

Leur Rôle

Ils enveloppent l’Aliment soit pour le protéger, soit pour le rendre plus Attractif. Ils ont souvent pour Mission de les rendre Brillants et Lisses. Les Agents d’Enrobage sont principalement des Cires.

Où les trouve-t-on ?

Dans les Confiseries, les Fruits, les Produits de Boulangeries.

Nomenclature

E901 (Cire d’Abeille), E903 (Cire de Carnauba), E570 (Acides Gras).

LES EXHAUSTEURS DE GOUT & COMPAGNIE

Leur Rôle

Ils augmentent et relèvent le Goût de certains Aliments. L’Exhausteur de Goût le plus connu est le Glutamate de Sodium (E 621).

Quel Risque ?

Le Glutamate est accusé de causer des Maux de Tête, des Troubles Respiratoires, des Rougeurs, une Augmentation de la Tension Artérielle. Beaucoup plus rarement, sa Consommation a été associée à des Cas de Rhinite et d’Urticaire. En juillet 2017, les Experts de l’European Food Safety Authority (EFSA) ont demandé aux Autorités de réviser les Niveaux Maximums Autorisés de l’Additif (E 620-625) et de passer à une Dose Journalière Admissible (DJA) de 30 mg par kg de Poids Corporel par jour pour les 6 Additifs de ce Groupe.

Où les trouve-t-on ?

Dans de Nombreux Aliments notamment dans les Plats Préparés, les Sauces, les Crèmes, l’Alimentation Chinoise, les Soupes en Sachet.

Nomenclature

E508, E509, E511, E621, E622, E623.

Suite à la Réévaluation de l'Acide Glutamique et des Glutamates Utilisés comme Additifs Alimentaires, l'EFSA a établi un Niveau de Consommation Sûr. L'Autorité conclut que l'Exposition Alimentaire Estimée à l'Acide Glutamique et aux Glutamates est Susceptible de dépasser, non seulement, ce Niveau de Sécurité, mais aussi des Doses Associées à des Effets Indésirables chez l'Homme pour Certains Groupes de Population. Sur cette Base, les Experts de l'EFSA recommandent de réviser les Niveaux Maximum Autorisés pour ces Additifs Alimentaires.

L'Acide Glutamique est un Acide Aminé, un Élément Constitutif des Protéines, Généré Naturellement chez l'Homme et qu’on retrouve, par exemple, aussi dans les Tomates, la Sauce Soja ou certains Fromages. L'Acide Glutamique et ses Sels (E620-625), communément Appelés Glutamates, sont des Additifs Alimentaires Autorisés dans l'Union Européenne (UE). Ils sont ajoutés à un Large Eventail d'Aliments pour accentuer leur Goût en leur conférant une Saveur Salée ou un Goût Similaire à celui de la Viande.

Protéger la Santé des Consommateurs

Le Docteur Claude LAMBRE est Membre du Groupe Scientifique de l'EFSA sur les Additifs Alimentaires et les Sources de Nutriments Ajoutés aux Aliments. Il est également Président du Groupe de Travail Chargé de ces Travaux de Réévaluation et il nous explique :

« D'après les Preuves Disponibles, nous estimons que la Nouvelle DJA de Groupe Calculée pour l'Acide Glutamique et les Glutamates protège adéquatement la Santé des Consommateurs car elle est Inférieure aux Doses Associées à Certains Effets Observés chez l'Homme, tels que Maux de Tête, Augmentation de la Tension Artérielle ou Taux d'Insuline Accrus ».

À l'heure actuelle, il n'existe pas de Niveau Sûr de Consommation (DJA) Exprimé Sous Forme Numérique pour l'Acide Glutamique et les Glutamates Utilisés comme Additifs Alimentaires dans l'UE. Dans l'UE, en ce qui concerne les Aliments, l'Ajout de Glutamates est généralement autorisé jusqu'à un Niveau Maximum de 10 g par kilo d’aliments. Quant aux Substituts de Sel, aux Assaisonnements et aux Condiments, il n’existe pas de Niveau Maximal Chiffré pour les Glutamates et ils doivent être Utilisés Conformément aux Bonnes Pratiques de Fabrication.

Évaluation de l'Exposition Alimentaire

Dans une Evaluation de l'Exposition Affinée, les Scientifiques de l'EFSA ont combiné des Données Réalistes sur la Consommation Alimentaire avec les Niveaux de Glutamates Signalés par l'Industrie et les Résultats Analytiques Communiqués par les États Membres. Ils ont estimé que l'Exposition aux Glutamates Ajoutés aux Aliments peut dépasser la DJA recommandée pour tous les Groupes de Population dont le Régime Alimentaire est Riche en Aliments contenant ces Additifs, ainsi que pour les Jeunes Enfants et les Enfants Présentant une Exposition Moyenne. L'Exposition peut également dépasser les Doses Associées à certains Effets Indésirables chez l’Homme (par exemple, Maux de Tête) chez les Nourrissons, les Enfants et les Adolescents Fortement Exposés. Les Experts de l'EFSA ont également étudié les autres Sources Alimentaires de Glutamate outre les Additifs Alimentaires, notamment, leur Présence Naturelle et leur Ajout en tant que Nutriments. Ils ont constaté que les Estimations de l'Exposition dépassaient largement, dans Plusieurs Groupes de Population Présentant une Exposition Moyenne à Élevée, tant la DJA proposée que les Niveaux Associés à certains Effets Indésirables chez l'Homme.

Le Dr LAMBRE a déclaré: « D'après les Résultats de notre Evaluation de l'Exposition, nous recommandons de réviser les Niveaux Maximum d'Acide Glutamique et de Glutamates Ajoutés aux Aliments, en particulier, pour les Produits de Boulangerie Fine, les Soupes et les Bouillons, les Sauces, la Viande et les Produits à Base de Viande, les Assaisonnements et Condiments, ainsi que les Compléments Alimentaires.»

L'Avis Scientifique de l'EFSA informe les Gestionnaires du Risque de la Commission Européenne et des États Membres qui réglementent l'Utilisation des Glutamates en tant qu’Additifs Alimentaires dans l'UE.

LES ÉDULCORANTS & COMPAGNIE

Les Edulcorants, également appelés Sucres de Substitution ou Faux-Sucres, sont des Additifs Alimentaires ayant un Goût Sucré. Ils sont de plus en plus utilisés dans les Produits Alimentaires pour remplacer le Saccharose car ils apportent Moins de Calories que le Sucre.

Les Edulcorants sont des Additifs Alimentaires Utilisés pour donner une Saveur Sucrée aux Aliments. Ils présentent un Pouvoir Sucrant Extrêmement Elevé, de Plusieurs Dizaines à Plusieurs Milliers de Fois Supérieur à celui du Sucre de TABLE (Saccharose). Ce sont en fait des Substances Très Diverses du Point de Vue Chimique, d'Origine Végétale ou Obtenues par Synthèse Chimique.

CE DISTINGUE DEUX GRANDES FAMILLES D’ ÉDULCORANTS

  • Les Edulcorants Hypocaloriques (dits de Charge ou Polyols), comme le Sorbitol (E420), le Mannitol (E421), l’Isomalt (E953), le Maltitol (E965) le Lactitol (E966) et le Xylitol (E967). Leur Pouvoir Sucrant est Faible (0,5 à 1 fois celui du Sucre), mais ils apportent tout de même en moyenne 2 Calories par Gramme contre 4 avec le Saccharose.

  • Les Edulcorants Intenses, comme l’Acésulfame K (E950), l’Aspartame (E951), le Sel d’Aspartame-Acésulfame (E962), la Saccharine (E954), les Cyclamates (E952), la Thaumatine (E957), la Néohespéridine DC (E959) et le Sucralose (E955). Ils possèdent un Pouvoir Sucrant Très Élevé (100 à 600 fois celui du Sucre en Poudre) pour un Apport Calorique Négligeable. Ils n’ont donc Aucun Impact sur la Glycémie (Taux de Sucre dans le Sang).

Dénomination Pouvoir Sucrant par rapport au Saccharose

Acésulfame K (E950) 150-200 fois supérieur

Aspartame (E951) 150-200 fois supérieur

Cyclamate (E952) 30-50 fois supérieur

Néotame (E961) 7 000-13 000 fois supérieur

Saccharine (E954) 300-400 fois supérieur

Glycosides de Stéviol (E960) 200-300 fois supérieur

Sucralose (E955) 400-600 fois supérieur

À Poids Égal, les Edulcorants de Charge apportent Moins de Calories que le Sucre, alors que leur Volume est le même. Les Edulcorants de Charge sont utiles, par exemple, dans la Préparation des Produits de Boulangerie Hypocaloriques.

Une Nouvelle Etude a découvert un Lien entre les Edulcorants Artificiels et Plusieurs Problèmes de Santé, parmi lesquels la Prise de Poids à Long Terme, le Risque Accru d'Obésité, le Diabète, l'Hypertension et les Maladies Cardiaques.


LES ADDITIFS A RISQUES

La Législation Européenne est Très Stricte concernant les Additifs Autorisés qui sont Très Nombreux (des Centaines). Même si les Preuves Scientifiques sont généralement difficiles à établir, de Nombreux Additifs sont soumis à caution. Par principe de précaution, voici quelques Additifs à éviter :

LES COLORANTS

  • Le Colorant E171 (Dioxyde de Titane) a été épinglé par l’INRA en début d’année. Le Colorant Composé notamment de Nanoparticules, que l’on retrouve dans les Bonbons et les Biscuits, mais aussi, dans les Dentifrices ou les Crèmes Solaires, est utilisé pour blanchir et rendre les Produits Brillants. Selon l’Etude, il engendre des Lésions Précancéreuses chez le Rat. Les Autorités ont été saisies pour connaître le Risque pour le Consommateur.

  • Toujours parmi les Colorants Problématiques, en juillet 2016, l'EFSA a demandé à ce que soient Réduits les Niveaux Maximum des Colorants E104 (Interdit aux Etats-Unis et en Australie, potentiellement Cancérigène, il est à fuir), E110, E124.

  • Le Colorant Rouge 2G (E128) a quant à lui été retiré du marché. Selon les Dernières Etudes, cet Additif Alimentaire "pourrait constituer un Problème de Sécurité pour la Santé des Consommateurs."

  • Des Réactions à la Tartrazine (E102) et au Rouge Carmin (E120 ou Cochenille Rouge) ont été signalées occasionnellement chez les Personnes Sensibles. Ils seraient associés à des Allergies Cutanées, Urticaire.

  • L’Aluminium (E173) utilisé entre autre pour la Couleur Argentée des Dragées est un Colorant considéré comme Toxique.

LES CONSERVATEURS

  • Parmi les Conservateurs, les Nitrites (E249, E250) que l’on retrouve dans les Charcuteries, Jambon, Bacon, Bœuf, contribuent à la Formation d'un Groupe de Composés Appelés Nitrosamines, dont certains sont Cancérigènes.

  • Les Sulfites (E220-228), Présents dans les Vins, Bières peuvent également causer des Problèmes chez les Personnes Sensibles à l’Asthme.

  • Autre Additif à éviter le Butylhydroxyanisol ou BHA (E320) que l’on retrouve dans les Chewing-Gums, les Plats Cuisinés. Selon le CIRC, c’est un Cancérigène Possible.

  • L’Acide Benzoïque (E210 à E213), ces Conservateurs de Synthèse sont soupçonnés d’être Cancérigènes. On les retrouve dans les Boissons Aromatisées, les Confitures Light, les Condiments…

ASTUCES POUR BIEN DÉCRYPTER LES ÉTIQUETTES

Il existe 3 Catégories d’Additifs

  • Les Additifs Naturels provenant d’un Ingrédient Végétal, Animal.

  • Les Additifs de Synthèse qui reproduisent une Couleur, un Arôme Naturel. Utilisés généralement pour des Questions de Coût.

  • Les Additifs Artificiels Fabriqués pour notamment conserver, texturiser les Recettes.

Vous voulez éviter les Additifs Alimentaires ?

Commencez par les repérer en vérifiant la Liste des Ingrédients. Les Additifs sont facilement Reconnaissables grâce à leur Code : E suivi de 3 ou 4 Chiffres, par exemple E951 pour l’Aspartame. Le Premier Chiffre indique la Famille d’Additif :

  • E1 = Colorant.

  • E2 = Conservateur.

  • E3 = Antioxydant.

  • E4 = Agents De Texture.

  • E5 = Anti-Agglomérants.

  • E6 = Exhausteurs De Gout.

  • E7 = Agent De Sapidité.

  • E8 = Arômes.

  • E9 = Édulcorant.

Pas facile de faire le Tri entre les Additifs Naturels et de Synthèse. Pour les Arômes, bien faire Attention aux Nuances Subtiles. S’il est fait Référence à un "Goût" passez votre Chemin, l’Arôme a été élaboré Chimiquement.

A Noter, la plupart des Additifs sont Interdits dans les Aliments pour Bébés. Si vos Petits Pots ou Purées en contiennent, oubliez-les.

LES ÉDULCORANTS & COMPAGNIE

Les Edulcorants, également appelés Sucres de Substitution ou Faux-Sucres, sont des Additifs Alimentaires ayant un Goût Sucré. Ils sont de plus en plus utilisés dans les Produits Alimentaires pour remplacer le Saccharose car ils apportent Moins de Calories que le Sucre.

Les Edulcorants sont des Additifs Alimentaires Utilisés pour donner une Saveur Sucrée aux Aliments. Ils présentent un Pouvoir Sucrant Extrêmement Élevé, de Plusieurs Dizaines à Plusieurs Milliers de Fois Supérieur à celui du Sucre de TABLE (Saccharose). Ce sont en fait des Substances Très Diverses du Point de Vue Chimique, d'Origine Végétale ou Obtenues par Synthèse Chimique.

CE DISTINGUE DEUX GRANDES FAMILLES D’ ÉDULCORANTS

  • Les Edulcorants Hypocaloriques (dits de Charge ou Polyols), comme le Sorbitol (E420), le Mannitol (E421), l’Isomalt (E953), le Maltitol (E965) le Lactitol (E966) et le Xylitol (E967). Leur Pouvoir Sucrant est Faible (0,5 à 1 fois celui du Sucre), mais ils apportent tout de même en moyenne 2 Calories par Gramme contre 4 avec le Saccharose.

  • Les Edulcorants Intenses, comme l’Acésulfame K (E950), l’Aspartame (E951), le Sel d’Aspartame-Acésulfame (E962), la Saccharine (E954), les Cyclamates (E952), la Thaumatine (E957), la Néohespéridine DC (E959) et le Sucralose (E955). Ils possèdent un Pouvoir Sucrant Très Elevé (100 à 600 fois celui du Sucre en Poudre) pour un Apport Calorique Négligeable. Ils n’ont donc Aucun Impact sur la Glycémie (Taux de Sucre dans le Sang).

Dénomination Pouvoir Sucrant par rapport au Saccharose

Acésulfame K (E950) 150-200 fois supérieur

Aspartame (E951) 150-200 fois supérieur

Cyclamate (E952) 30-50 fois supérieur

Néotame (E961) 7 000-13 000 fois supérieur

Saccharine (E954) 300-400 fois supérieur

Glycosides de Stéviol (E960) 200-300 fois supérieur

Sucralose (E955) 400-600 fois supérieur

À Poids Égal, les Edulcorants de Charge apportent Moins de Calories que le Sucre, alors que leur Volume est le même. Les Edulcorants de Charge sont utiles, par exemple, dans la Préparation des Produits de Boulangerie Hypocaloriques. Une Nouvelle Etude a découvert un Lien entre les Edulcorants Artificiels et Plusieurs Problèmes de Santé, parmi lesquels la Prise de Poids à Long Terme, le Risque Accru d'Obésité, le Diabète, l'Hypertension et les Maladies Cardiaques.

Ces Produits n'ont Aucun Intérêt Nutritionnel

Pour éviter de consommer trop de Sucre et de Calories, qui n'a pas craqué pour des aliments contenant des édulcorants, principalement de l'aspartame? Ce Succédané de Sucre Présent dans plus de 6000 Produits est cependant régulièrement pointé du doigt pour ses Effets Nocifs sur la Santé. Alors faut-il s'en méfier et le bannir de notre assiette?

L'Agence de Sécurité Sanitaire des Aliments (ANSES) évalue les Bénéfices et Risques Nutritionnels des Edulcorants dits Intenses. Dans un Rapport d'Etape publié en juin dernier, l'ANSES relève leur manque d'Intérêt Nutritionnel. Cet avis résume le point de vue de la majorité des médecins. «Le seul bénéfice théorique des produits édulcorés est leur absence de calories. Mais jusqu'à présent, cet avantage n'a pas été démontré», explique le Pr Ambroise Martin. Car si les études comparant un régime «sucré» à un régime «édulcoré» montrent une perte de poids plus importante avec les édulcorants, dans la vraie vie, cela ne se passe pas aussi bien. «Les gens ne maigrissent pas car ils compensent. Comme ils savent avoir absorbé moins de calories, ils mangent plus à côté…», constate Joelle GOUDABLE.

SANTE : FAUT-IL SE MÉFIER DES ÉDULCORANTS ?

La Saccharine, l'Aspartame, le Sucralose, l'Acésulfame-Potassium, font-ils prendre du Poids ? Favorisent-ils le Cancer du Cerveau ? Provoque-t-ils des Maux de Tête ? Des Questions qui entretiennent les Craintes.

Même si on suspecte fortement que les Edulcorants peuvent constituer un Risque Alimentaire. On en consomme des Quantités pour éviter de prendre du Sucre et des Calories. Ce Volume représente au Total un Marché Annuel Mondial de 1,5 Milliard de Dollars (1,2 Milliard d'Euros). La Communauté Scientifique est partagée sur le Sujet. Pour chaque Édulcorant, on peut trouver facilement une Etude qui présente une Analyse Toxicologique Rassurante et une autre qui en détaille des Effets Potentiels Alarmants. Et les Conséquences à Long Terme pourraient n'apparaître que Plusieurs Décennies Après la Prise de ces Substituts. Voilà Pourquoi le Choix des Consommateurs est guidé par les Idées Reçues et les Caprices. Parce que Tout et son Contraire est énoncé dans de Nombreux Écrits, Articles.

LIRE LES ÉTIQUETTES

D'autres Etudes Epidémiologiques indiquent que les consommateurs d'édulcorants sont en surpoids par rapport aux non-consommateurs. Les édulcorants, contrairement à leurs promesses, ne sont donc pas la panacée pour maigrir ou garder la ligne. Au mieux, ils évitent la frustration lors de régime. «Pour certaines personnes, il est très difficile de se passer du goût sucré, dans ce cas les édulcorants peuvent être utiles», précise le Pr Michel KREMPF, médecin nutritionniste à l'hôpital de Nantes.

Chez les Diabétiques, les Edulcorants peuvent également se révéler une aide. «Chez les plus jeunes notamment, les boissons édulcorées leur permettent d'avoir une vie sociale», souligne le professeur Monique ROMON, médecin nutritionniste à Lille.

Mais à l'Exception de ces cas bien précis, la Consommation d’Édulcorants ne se justifie pas. La Consommation de Sodas, Sucrés ou Édulcorés doit rester Occasionnelle. Et en dehors des Boissons, mieux vaut bien lire les Étiquettes. En raison du Fort Pouvoir Sucrant des Edulcorants, certains Produits «Sans Sucres» se révèlent Bien Plus Caloriques que leur Version Sucrée car le Poids du Sucre a été remplacé par des Graisses…

L'Étiquetage Alimentaire doit comporter des Mentions Obligatoires : la Dénomination de Vente, la Liste des Ingrédients, la Quantité Nette, les Dates de Consommation, le Lot de Fabrication, les Coordonnées du Responsable, les Conseils d’Utilisation et le Lieu d’Origine. La Liste des Ingrédients est Obligatoire sur Beaucoup de Produits sauf pour les Fruits et Légumes Frais, les Eaux Gazéifiées, les Vinaigres, les Fromages, le Beurre, le Lait et les Crèmes Fermentées. Les Ingrédients y sont classés par Ordre Décroissants de leur Quantité dans le Produit. Autrement dit, les Ingrédients qui apparaissent en Premiers sont les plus Abondants.

Dans la Liste d’Ingrédients, les Additifs sont référencés sous le Code “ E

  • E100 à E180 : Colorants

  • E200 à E290 : Conservateurs

  • E300 à E322 : Antioxydant (pour éviter le rancissement)

  • E400 à E495 : Émulsifiant, Stabilisant, Épaississant, Gélifiant (pour la Texture)

  • E420, E421 et E950 à E967 : Édulcorant (pour le Goût Sucré)

Tous les Additifs ne sont pas des Substances Artificielles. L’Acide Citrique (E330), par exemple, que l’on trouve Naturellement dans le Citron est utilisé pour ses Qualités de Conservateur. Enfin, si le Produit contient des OGM, la Liste d’Ingrédient doit le mentionner lorsque le Produit en contient plus de 0,9%.